CONTACT

 

Le savon de Marseille fait partie des symboles de la Provence. Comme la lavande ou une célèbre boisson anisée, sa notoriété a depuis longtemps dépassé les frontières de la région.

 

Il y a le vrai, le faux, celui fait à Marseille et celui fabriqué à Nantes. Beaucoup d’informations circulent autour de ce produit, et de toute nature, mais sauriez-vous dire ce que l’on trouve sur les 6 faces d’un cube de savon de Marseille ? Non !

 

Voici la réponse :

1 face porte l’inscription « Extra Pur, 72% d’’huile »

1 face « Savon de Marseille »

1 face « Pur Végétal » ou « savon pur végétal »

1 face précise le nom de la savonnerie ayant procédé à sa fabrication.

2 faces indiquent le poids du cube « 300, 400 ou 600g » suivant les cas.

 

L’estampillage sur les six faces selon ces indications permet de reconnaître le traditionnel “savon de Marseille”.

Sachez en plus qu’il ne doit contenir ni parfum ni colorant et sa couleur beige ou verte dépend exclusivement de l’huile utilisée pour sa fabrication. Un produit fabriqué avec de l’huile de palme sera beige tandis que celui réalisé à partir de l’huile d’olive aura cette couleur caractéristique verte qu’on lui connait. Ne vous laissez pas non plus abuser par l’appellation « Savon liquide de Marseille » (une subtilité marketing) qui signifie juste que le produit présenté est un savon liquide comme son nom l’indique, fabriqué à Marseille ou dans sa périphérie. Rien à voir avec le produit historique.


Profitez d’un séjour en Provence pour visiter les quelques « savonneries anciennes » qui ouvrent encore leur porte aux touristes, mais dépêchez-vous elles sont de moins en moins nombreuses. Y découvrir le process de fabrication, les chaudrons, le refroidissement des produits et leur estampillage évoqué plus haut est un vrai plaisir autant qu’un moment de culture.


Mariage et Savoir Faire ZankYou
Boutique réalisée par ID Alizés