{* *}

"Trucs et astuces" pour vos photos de mariage

Deuxième partie de l'article (première partie voir article précédent)

Vous avez votre photographe, vous avez installé avec lui cette complicité si importante pour bien se comprendre, il est maintenant temps de passer au briefing proprement dit ou en tout cas de connaître quelques astuces à discuter avec lui.

C’est un moment crucial qui détermine très largement la qualité du « résultat photos » et aussi votre satisfaction. Aussi faut-il tout se dire mais avec tact, être le plus précis possible et au besoin rédiger ce que l’on appelle dans le jargon des « shooting objectives » (inutile de traduire). Tous les moindres détails doivent être discutés avant le jour J sachant que le moment venu il surviendra forcément quelque chose d’imprévu qu’il faudra gérer. Alors autant que l’essentiel soit réglé avant.

A ce stade un premier conseil : le jour de la cérémonie, laissez tranquille votre photographe. Il sait ce qu’il a à faire, il connait son job. Inutile de lui coller aux basques. Vous lui avez fait confiance; à lui de prouver qu’il est à la hauteur.

Demandez à votre photographe lors du brief, 2 types de photos :

Les photos posées, convenues avec les parents, puis les beaux-parents, puis la famille, etc, etc… bref celles que vous éditerez et qui seront envoyées avec un petit mot de remerciement à chacun. Ce sont les « basiques » d’une infinie banalité mais qui sont incontournables en tout cas dans la presque totalité des cérémonies. Elles ont peu d’intérêt si ce n’est celui d’exister pour finir au fond de l’album familial. Faites en sorte que cela se déroule rapidement en déléguant à une ou deux personnes le soin de gérer et rassembler les personnes à « shooter » et prévenez le photographe qu’il sera aidé dans cette tâche.

Et puis il y a les autres, celles plus intéressantes parce qu’elles racontent une histoire…votre histoire. Ce sont les photos de reportage, type news.

 

Cela commence avec les essayages

Commencez si vous le pouvez (techniquement et financièrement) avec l’essayage des tenues : la robe bien sûr mais aussi le costume de Monsieur. Il n’y a presque personne autour de vous alors lâchez-vous et prenez des poses amusantes. La encore je vous conseille de parcourir Instagram en scrutant les photos sur les thèmes du mariage, de la robe de mariée…cela vous donnera des idées. Et si vous n’avez pas le budget pour recourir à votre photographe, faites-vous accompagner par un copain ou une copine un peu déjantée qui maîtrise la prise de vues. Vous verrez vous vous amuserez beaucoup.

robe de mariée

Les préparatifs de la mariée : coiffure, maquillage, habillage

Ces moments là sont souvent des moments de stress et de tension pour la mariée. Demandez à votre photographe de se faire discret (même s’il le sait déjà). Il travaillera certainement au téléobjectif pour ne pas vous gêner et pour garder de la spontanéité dans vos expressions. Demandez-lui de jouer avec les ombres, les glaces et les miroirs, de taper (c’est un terme du jargon photographique) des « gros plans » des accessoires bijoux, chaussures, nœud de la robe, etc…

mariage boucle d'oreille

Prévoyez 2 ou 3 poses de quelques minutes aux différents stades des préparatifs pour seul(e) avec lui (ou elle si votre photographe est une femme) réaliser des photos plus intimes, plus sensuelles (un dos nu, un décolleté, une photo en lingerie et pour Monsieur, une magnifique image de lui en caleçon dernier cri avec ses mocassins aux pieds). Laissez-vous guider par votre photographe qui, s’il sait « diriger » , saura vous coacher en douceur et avec efficacité.

maquillage mariée

lingerie mariée

costume mariage

Une fois fin-prête prenez encore quelques minutes pour seule dans la pièce réaliser une dernière série. Votre photographe aura surement repéré un angle et une belle lumière qui vous mettront en valeur et dont il tirera profit pour vous rendre lumineuse.

belle mariée

La mairie et l’église (éventuellement)

Dans ces lieux la marge de manœuvre est limitée et la créativité photographique difficile. C’est le moment de réaliser la première série des photos convenues, incontournables. Demandez à votre photographe de photographier l’assistance (avec ses incontournables chapeaux) après avoir assurer l’essentiel à savoir l’arrivée de la mariée, les consentements, la signature des registres et la sortie.

La cérémonie laïque, moins formatée, offre un peu plus d’opportunités de prises de vues « décalées ». Qu’il en profite pour tourner autour de l’assistance et taper quelques photos originales.

 

En route…

Vite fait quelques photos de la voiture avec ou sans Madame et Monsieur, quelques gros plan sur la décoration, les rétroviseurs, les écussons de la marque, la plaque minéralogique….et en route, destination le lieu de la réception.

En route si vous le pouvez, échappez-vous discrètement pour rejoindre un lieu que vous aurez au préalable repéré pour faire quelques photos tranquillement. Demandez à un couple d’amis de vous accompagner pour servir d’assistant si besoin. Si cette idée vous séduit prenez soin d’avoir fréquenté l’endroit quelques temps avant pour repérer les bons angles. Eviter le soleil dans le dos (il faudra déboucher au flash ou au réflecteur et c’est moins naturel), éviter le soleil de face (vous allez grimacer), l’idéal est d’avoir le soleil de trois quart face, un peu rasant et avec quelques nuages. La lumière filtrera au travers, sera belle et donnera de « beaux volumes ».

photos mariage

Le lieu de la réception.

C’est ici qu’intervient la deuxième série des photos convenues. Vous savez celles ou les mariés sont au milieu avec les parents et beaux-parents de part et d’autre. Expédiez cela rapidement avec l’aide des amis que vous aurez missionnés pour aider le photographe à rassembler les personnes à photographier.

L’apéritif

C’est un moment ou vous allez pouvoir enfin souffler un peu (du moins pour ce qui est des photos), le photographe en profitant pour shooter la décoration de la salle et des tables.

mariage lieu de réception

Le dîner, les jeux, le dance floor…

C’est un peu la décompression. Vous êtes mariés, les photos sont « dans la boite », il reste à s’amuser et profiter du moment. Laissez la spontanéité faire et le photographe naviguer parmi vous pour saisir les expressions et les attitudes de vos proches et amis.

A ce stade, une astuce : demandez à 2 ou 3 d’entre eux ayant un peu de sens artistique de shooter à la volée avec leur téléphone portable les gens présents. Soyons clairs, vous aurez 90% de photos ratées voire plus mais quelques unes pourront s’avérer amusantes (quitte à les retoucher un peu) parce qu’empreintes de surprise et de naturel, les gens ne s’y attendant pas.

Voilà. J’espère que ces quelques lignes vous aideront à préparer au mieux la couverture photographique de votre mariage

 

Deux ou trois points encore…

Ne posez pas, soyez naturel(le) souriez sans en faire trop. Vous n’êtes pas acteur et votre photographe n’est peut-être pas bon dans la direction d’acteur. Alors restez sobre dans vos expressions.

Demandez à votre photographe tout au long de la journée de prévoir quelques cadrages basculés et de laisser volontairement de la matière autour du sujet de temps en temps de façon à recadrer l’image au format carré (comme si la photo avait été prise avec un format 6 x 6 au lieu du 24 x 36). La variation des formats (horizontaux, verticaux et carrés) associée à des cadrages basculés donnera à votre reportage un côté original, dynamique et très professionnel.

Inutile de demander des photos en noir et blanc. Cela se fait en post-production en utilisant la balance chromatique qui convertira vos prises de vues en noir et blanc si vous le souhaitez.

Enfin, pour conclure, le succès et la qualité de vos photos (je pars du principe que vous avez choisi un photographe de talent) dépendent à 95% de la préparation (temps consacré, repérages, discussion…). Les 5% restants sont la part d’imprévu et la chance. Si si c’est possible : peut-être connaissez-vous cette anecdote véridique des jeunes mariées il y a quelques années faisant leurs photos dans Central Park à New York ? Tom Hanks (que l’on ne présente plus) y faisait son jogging et reconnu par les mariés, il a très gentiment et élégamment accepté de réaliser un selfie avec eux. La classe non ?

Anthony

Laisser une réponse

Tous les champs sont obligatoires

Nom :
E-mail : (Non publié)
Commentaire :
Code de type